Écoliers en colère : Invités surprise à l’Assemblée nationale de RDC

In Actualités

C’est un jeudi qui fera date : de nombreux écoliers du réseau des écoles conventionnées catholiques de Kinshasa ont marché jusqu’au palais du Peuple. A la chambre basse du parlement national, ils sont allés exiger que les cours reprennent. Voici environ 3 semaines qu’ils n’étudient pas depuis le début de l’année scolaire.

A l’assemblée nationale, les écoliers sont allés exiger une « solution ». Cela veut dire, la reprise immédiate des cours.

Amélioration des salaires des enseignants

Depuis la rentrée des classes au début du mois d’octobre, les enseignants du réseau catholique des écoles publiques sèchent les cours. Ils exigent l’amélioration de leurs salaires.

Les discussions entre le syndicat et le gouvernement n’avancent pas, et les écoliers ont choisi de manifester. D’abord à Lubumbashi, puis à Kolwezi dans l’ancien Katanga.

Ensuite, des parents d’élèves ont eux aussi essayé de s’en mêler à Kinshasa, il y a quelques jours, avant cet événement. Mercredi, c’était le tour des écoliers du Kongo central. Tous portent la même revendication : la reprise des cours.

Des écoliers en colère, une sénatrice aussi

Sur les réseaux sociaux ce jeudi, le sujet occupe plusieurs débats. La sénatrice de l’opposition FCC Francine Muyumba tire à boulets rouges sur le gouvernement. « L’avenir du Congo est dans la rue, l’accès à l’éducation est un droit humain fondamental. Les dirigeants piétinent les lois de la République, notre rôle de parlementaire étouffé, leurs enfants sont-ils aussi dans la rue? », écrit-elle sur son compte Twitter.

Mais pour le vice-président de l’Assemblée nationale Jean-Marc Kabund qui a reçu les écoliers, les enseignants sont payés. Ce qui se passe c’est qu’ils demandent juste l’amélioration de leurs salaires. « Le gouvernement va donner une solution à vos revendications », a-t-il promis aux écoliers.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Redevance minière

Lubumbashi : une pluie détruit des bâtiments à la Ruashi

La cathédrale notre Dame des Pauvres de la Ruashi, a perdu une partie considérable de sa toiture. Et ce,

Lire plus...

Forage des puits à Lubumbashi : entre révolte et business

À Lubumbashi, des privés entretiennent des puits mécaniques et manuels en vue de la vente d'eau potable. Ce business

Lire plus...
Camion sur une route du Haut Katanga

Fraudes fiscales : Kasumbalesa, la porte du mal douanier en RDC?

Sanctionner des hommes d’affaires aussi puissants que les pétroliers n’est pas de coutume en RDC. Cette fois, c’est arrivé.

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders