Jacques Kyabula fier d’avoir dompté l’insécurité dans le Haut-Katanga

In Actualités, Congo profond, Politique
Jacques Kyabula a dompté l’insécurité

Après 3 ans de gestion du du Haut-Katanga, le gouverneur Kyabula a décidé de parler à la presse locale. Un exercice rare mais nécessaire pour les autorités locales accusées de ne pas respecter la presse locale. Jacque Kyabula a parlé d’une insécurité domptée mais regrette des résultats mitigés sur les routes de Lubumbashi notamment.

Le gouverneur Kyabula a fait la ronde de sa gestion évoquant la situation précaire dans laquelle il a trouvé la province surtout sur le plan sécuritaire.

Lubumbashi, mieux sécurisée qu’avant Kyabula ?

En effet, à sa prise des fonctions de gouverneur, il a hérité d’un Haut-Katanga blessé de toutes parts à cause de poches d’insécurité. Une situation qui est présentée différemment aujourd’hui. En des termes différents, Jacques Kyabula se dit fier d’avoir dompté l’insécurité dans le Haut-Katanga.

En 2019, présentée comme la pire année pour le gouverneur du Haut-Katanga, n’est plus d’un triste passé. Jacques Kyabula se félicite aujourd’hui des fruits de ses efforts dans le secteur de la sécurité. « Trois ans après, l’insécurité est sensiblement réduite » assure-t-il ; convaincu que si c’est possible d‘éradiquer l’insécurité il y parviendra.

Lire aussi : Haut-Katanga: Jacques Kyabula montre ses réalisations à la société civile

Pas de cas de viol ni de tuerie signalé depuis peu, relève le gouverneur. Ce qui lui donne un nouveau motif de fierté et une nouvelle flèche à son arc allant dans le sens d’une victoire progressive. Cependant, les cas de vols perdurent çà et là notamment dans la ville de Lubumbashi.

Zéro trous, mauvaise expériences

Mais tout n’est pas rose. Sur les routes par exemple, il y a à plaindre, et Jacques Kyabula ne le nie pas. Parlant des infrastructures routières, le gouverneur regrette que le projet “zéro trou” dans la ville de Lubumbashi particulièrement n’ait pas de bons résultats. Ce projet visait l’élimination des nids-de-poule sur les artères de la ville, en vain.

Pour l’autorité provinciale, l’échec de l’opération “zéro trou” est à attribuer à la mauvaise qualité des routes construites avant son arrivée. Ce qui, selon lui, justifierait la reconstruction des routes que le bouchage des trous.

Mais le Haut-Katanga n’est pas que Lubumbashi …

Au cours de cet échange avec les journalistes locaux, le gouverneur Jacques Kyabula a également évoqué différents projets de constructions de routes à l’intérieur de la province. Car le développement du Haut-Katanga n’est pas possible sans considérer le développement de ses territoires.

Parmi les projets sur la table du gouverneur figure également l’aménagement de la cité de Kipushi à 30km de Lubumbashi. Mais aussi la reconstruction de la ville de Likasi. Le gouvernement provincial de Jacques Kyabula voudrait par ces projets démontrer que le Haut-Katanga n’est pas que Lubumbashi.
En attendant, ses partisans se limitent à faire savoir au monde que “Jacques Kyabula a dompté l’insécurité” notamment à Lubumbashi où certains quartiers ne dormaient plus. Ce qui lui vaudrait une fière chandelle.

Éric Cibamba

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Laurianne Kalombo Mwewa, Maire ai de Lubumbashi

“Maman Poutine”, la maire adulée de Lubumbashi

Du haut de ses 36 ans d'âge, Laurianne Kalombo Mwewa pourrait être la plus jeune maire que Lubumbashi ait

Lire plus...
Patrice Emery Lumumba

30 juin 2022 en RDC : première célébration de l’indépendance avec Patrice Lumumba au pays

Patrice Emery Lumumba a enfin pris part à la célébration de l’indépendance de son pays, la RDC. Cette indépendance

Lire plus...
Festival de cinéma du Lualaba

Festival de cinéma du Lualaba : Richard Munanga parmi les gagnants

Le film « Vie de jeunes » de la catégorie fiction Française, a remporté le prix du deuxième meilleur

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders