La Pape François prie pour la RDC, “si blessée et exploitée”

In Actualités, Congo profond, Politique

Le pape François n’a pas eu recours à la langue de bois pour qualifier la situation sécuritaire et politique qui prévaut en RDC. C’est un pays davantage blessé et exploité.

Dans un tweet plusieurs fois repris, le souverain pontife, chef de l’Eglise catholique, a appelé à prier pour la RDC. Le dimanche 3 juillet, c’était pratiquement une messe pour la RDC. Il aurait pu pourtant la célébrer directement à Kinshasa, avant de se rendre à Goma, dans l’Est du pays, très meurtri par plus de deux décennies de violences armées.

D’ailleurs la région traverse une nouvelle guerre entre l’armée congolaise et la rébellion du M23, soutenue par le Rwanda selon Kinshasa.

Report de la visite du Pape François en RDC

François a reporté sa visite en RDC, en raison des complications de santé. Sur recommandation de ses médecins, il doit observer le repos exigé, selon le Vatican. Pourtant, le pape aura en même temps un autre voyage au Canada, malgré les ennuis de santé évoqués. La visite en RDC, mais aussi au Soudan du Sud aussi secoué aussi par les violences, aura lieu ultérieurement.

C’est dans ce cadre que le pape François, surnommé le pape des pauvres, a appelé à prier pour la RDC. Des messes ont été dites ce dimanche avec une intension spéciale pour la paix dans ce pays.

« Aujourd’hui, Prions Ensemble pour la paix et la réconciliation en République Démocratique du Congo, si blessée et exploitée. Nous nous associons aux messes célébrées dans le pays à cette intention et nous prions pour que les chrétiens soient des témoins de la paix », a dit le Pape.

Une RDC « Si blessée et exploitée »

Les mots du Pape suscitent, tout de suite, des tonalités plus politiques. « Seul un vent nouveau viendra mettre fin à ce fléau qui se vit depuis 25 ans dans l’Est de mon pays. Nous voulons des dirigeants conscients et non des jouisseurs en stage ! “Aide-toi et le ciel t’aidera” dit la sainte Bible », reagit un internaute. Celui-ci interpelle, par la même occasion, des politiciens plus en vue.

Un autre voit dans les mots du pape une dénonciation du Rwanda accusé de soutenir l’instabilité en RDC. Il remercie alors le Pape.
C’est une « Guerre provoquée par les intérêts des grandes multinationales qui se disputent la richesse de ces grands pays d’Afrique ! Ce sont les africains qui en meurent et en souffrent ! », s’indigne un autre internaute.

Lire aussi : Fulgence Muteba, le nouveau guide du Katanga ?

En même temps, le message du chef du Vatican interpelle les dirigeants congolais sur leur responsabilité quant à la réconciliation. Celle-ci est très attendue, notamment par le prix Nobel Denis Mukwege qui insiste sur l’établissement de la justice transitionnelle, la réconciliation tarde à prendre corps.

CD

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Œuvre d'art sur Monusco

 « Funga ritsho », ou la passivité de la Monusco en RDC

« Funga ritsho », pour « ferme l’œil », en kiswahili (de Lubumbashi), est une œuvre urbaine peu ordinaire.

Lire plus...
Butembo, Entrée Prison de Kakwangura

Nord-Kivu : Assaut rebelle sur la prison centrale de Butembo

Autour de la prison de Butembo, des détonations d’armes ont perturbé le sommeil de la population, la nuit du

Lire plus...
Jean-Marc Kabund devant un groupe d'élèves à l'assemblée nationale - RDC

Kabund à Makala : 2 erreurs qu’on pouvait éviter

La justice a placé Jean-Marc Kabund, récemment passé dans l'opposition, sous mandat d'arrêt provisoire. Ce mardi, l'ancien vice-président et

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders