Kisantu : la RDC veut formaliser l’exploitation minière artisanale

In Actualités
exploitation minière

La RDC a besoin de formaliser son exploitation minière artisanale. Un an après les états généraux des mines, un nouveau forum a démarré le samedi 9 juillet dans l’Ouest du pays. Le site touristique de SAFARI ZONGO abrite l’Atelier sur l’exploitation minière artisanale au Congo. La Ministre des mines Antoinette N’Samba Kalambayi a effectué un déplacement dans le Kongo-central.

Le site touristique de SAFARI ZONGO se trouve à Kinsatu dans le Kongo Central. Il abrite, du 9 au 11 Juillet 2022, les travaux de réflexion sur la problématique de la formalisation de l’exploitation minière artisanale en République Démocratique du Congo.

Un an après la tenue des états généraux des mines, la nécessité d’une réflexion sur des défis majeurs à relever dans la gestion du secteur minier s’impose à tous les services du Ministères des Mines.

Ces travaux placés sous le leadership de la Ministre des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi, ont pour objectifs:

  • formuler des propositions concrètes pragmatiques pour formaliser la présence des personnes physiques de nationalité étrangère dans l’exploitation artisanale;
  • dresser un diagnostic exhaustif de la situation générale et des particularités constatées dans chaque filière minière;
  • Faire des propositions pour dépolitiser l’exploitation minière artisanale;
  • Proposer une approche juridique et pragmatique pour la résolution de la problématique de l’envahissement des sites concédés par les exploitants artisanaux, laquelle approche devra inclure les autres parties prenantes à savoir les
  • provinces, les communautés locales, les exploitants artisanaux, l’industrie minière locale;
    les Partenaires Techniques et Financiers, les consommateurs finaux ;
  • Formuler les propositions pour la mobilisation par des moyens internes du capital initial du Fonds de Crédit minier;
  • Faire des propositions pour recueillir les points de vue de l’exploitant minier artisanal dans la perspective de son implication dans la mise en œuvre des solutions.

Ces assises de 3 jours connaîtront la participation des membres du Cabinet du Ministère des Mines, du Secrétariat Général des Mines et tous les Chefs des corps de différents Services et structures du Ministère a savoir CTCPM, CEEC, CAMI, SGN-C, CRM, FOMIN ainsi que le SAEMAPE. Plusieurs participants sont arrivés sur le lieu le vendredi 8 juillet 2022.

Modeste Kambala et Congo Durable

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Entrepreneuriat : clôture de la 2ème édition du programme L-Impact à Lubumbashi

Les rideaux sont tombés sur la 2ème saison du programme « L-Impact ». Il s'agit d'un programme d'incubation dédié

Lire plus...

A qui profite l’exploitation artisanale du bois d’œuvre en RDC ?

L’exploitation artisanale du bois d’œuvre est l’une des activités les plus lucratives en République démocratique du Congo. Une étude

Lire plus...
Félix Tshisekedi, l'état d'urgence

RDC: Félix Tshisekedi et les réformes qu’il n’osera peut-être jamais [Opinion]

Le second mandat de Félix Tsekedi à la tête de la RDC est sa dernière chance de corriger les

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders