Génocost : Il faudrait commémorer les massacres des Congolais 

In Actualités, Congo profond, Politique
Monusco, RDC

Chaque 2 Août, la RDC devrait officiellement commémorer le Génocost. Ce mot composé signifie Génocide pour des intérêts économiques. Maud Salomé Ekila est celle qui porte cette suggestion. Elle est chargée de communication et plaidoyer pour le célèbre docteur Denis Mukwege.

L’idée de Maud Salomé Ekila vise également à construire une mémoire collective nationale. Ce en faveur de nombreux Congolais tués dans le cadre du triste «Génocost».

Plus de 10 millions de morts du Génocost

Déjà, la militante pour “Urgence Panafricaniste” a organisé une cérémonie commémorative ce mardi 2 août à Kinshasa. Pour motiver cette démarche, Maud Salomé décrit plusieurs séquences de tuerie qui ont jalonné l’histoire de la RDC. Des crimes partant de la période d’esclaves congolais jusqu’au néo-colonialisme.

A ce propos, la RDC compterait plus de 10 millions de morts. Des victimes dont font également partie des bébés congolais de Kasika. Des bébés qui auraient été jetés dans les latrines, regrette Maud Salomé. Ou encore les violences du 16 octobre qui ont vu de nombreuses femmes enterrées vivantes.

Lire aussi : « Rwanda is killing », la guerre congolaise online et la réplique rwandaise

Des crimes odieux, mais que les autorités congolaises garderaient sous silence. Pourtant « ils devraient même être enseignés à l’école», se plaint encore la militante. Une formule qui veut par ailleurs la promotion du nationalisme au pays. Mais aussi appeler à la réparation des préjudices du Génocost.

Depuis 1998, la RDC est un pays en guerre. Les agresseurs sont officiellement des groupes armés. Des discours accusateurs chargent le Rwanda, parfois l’Ouganda. Mais la RDC na’ jamais déclaré la guerre à aucun des pays présumés agresseurs.

Willy Mbuyu

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Œuvre d'art sur Monusco

 « Funga ritsho », ou la passivité de la Monusco en RDC

« Funga ritsho », pour « ferme l’œil », en kiswahili (de Lubumbashi), est une œuvre urbaine peu ordinaire.

Lire plus...
Butembo, Entrée Prison de Kakwangura

Nord-Kivu : Assaut rebelle sur la prison centrale de Butembo

Autour de la prison de Butembo, des détonations d’armes ont perturbé le sommeil de la population, la nuit du

Lire plus...
Jean-Marc Kabund devant un groupe d'élèves à l'assemblée nationale - RDC

Kabund à Makala : 2 erreurs qu’on pouvait éviter

La justice a placé Jean-Marc Kabund, récemment passé dans l'opposition, sous mandat d'arrêt provisoire. Ce mardi, l'ancien vice-président et

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders