Céni RDC: vers l’enrôlement des électeurs

In Actualités
CENI-RDC: Enrôlement des électeurs

La Centrale électorale congolaise, Céni, prépare les opérations d’ enrôlement des électeurs. D’abord, des tests grandeur nature, puis suivra l’identification proprement dite des électeurs.

Dans un communiqué publié le vendredi 2 septembre, la Céni annonce travailler pour les élections dans les délais légaux. S’entend, par cette formule, en 2023, le mandat du président Félix Tshisekedi et des élus arrivant à échéance cette même année.

Vers l’ enrôlement des électeurs 

Pour rassurer quant à cette promesse, la Centrale électorale congolaise dit mener actuellement une série d’activités. Elle actualise la cartographie électorale. Opération nécessaire pour l’avancement du processus électoral, elle définit les emplacements des sites clés des activités à mener. 

Lire | Elections 2023 en RDC : “Laissons la CENI faire son petit bonhomme de chemin” (JC Masangu Mulongo)

Il s’agit, par exemple, de déterminer où sera installé un centre d’enrôlement, un centre de compilation des votes dans une zone donnée. 

En même temps, les activités portent sur les mesures d’application des lois relatives aux activités diverses de la centrale électorale.

Pour cela, la référence reste la feuille de route publiée en février 2022. Celle-ci prévoit, être autres activités, la révision du fichier électoral. A ce propos, l’identification des électeurs semble inéluctable, d’après le communiqué. Même s’il ne donne pas de date précise. 

Cinq jours plus tôt, publiait ce message :

« La Cenirdc vient de finaliser la validation de la cartographie des Centres d’inscription qui augure l’organisation prochaine de l’ enrôlement des électeurs sur toute l’étendue de la RDC pour réviser le Fichier Electoral. »

Des tests grandeur nature avant l’enrôlement des électeurs 

Néanmoins, il annonce la signature, le 17 juillet 2022, d’un contrat avec la société sud-coréenne Miru pour fournir le matériel nécessaire à l’identification des électeurs. Cette société déjà travaillé avec la Céni. C’est elle qui avait fourni les machines à voter, si avaient servi lors de la présidentielle et des législatives de 2018.

Dans un premier temps, la direction de commission électorale prévoit des tests grandeur nature. Comme avant les élections de 2018, cette étape permet de s’assurer du bon fonctionnement des matériels acquis. Elle permet aussi d’anticiper certaines difficultés et prévoir des délais appropriés pour chaque région.

CD

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Lubumbashi, Shégués, RDC, crise de maïs

RDC Politique : le nouveau gouvernement Jacques Kyabula investi

Le gouverneur Jacques Kyabula a présenté, ce 10 juillet 2024, son programme pour les 5 années à venir à

Lire plus...
Haut-Katanga

Haut-Katanga : Jacques Kyabula a refait son gouvernement provincial

Après son interpellation à Kinshasa par le ministère de l'intérieur, Jacquemin Shabani (le 1er juillet 2024), le gouverneur du

Lire plus...

Lubumbashi : Kitwa Djombo David, le notaire du changement ?

Du haut de ses 27 ans dans les méandres du notariat de Lubumbashi, Kitwa Djombo David est le notaire

Lire plus...

2 commentsOn Céni RDC: vers l’enrôlement des électeurs

  • Appreciating the time and energy you put into your website and in depth information you provide.

    It’s good to come across a blog every once in a while that
    isn’t the same out of date rehashed material. Wonderful read!
    I’ve bookmarked your site and I’m adding your RSS feeds to my
    Google account.

    • We are grateful for your kind comment. #CongoDurable is a media outlet from the DRC that operates at its own pace, with complete independence and freedom of spirit. We don’t run after the news, we try to stay different. Thank you once again!

Comments are closed.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders