Contre les M23, Jacques Kyabula invite les jeunes à rejoindre les forces armées 

In Actualités, Congo profond, Politique

Le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, invite les jeunes de sa province à rejoindre les forces armées de la république. Un appel lancé au cours de la marche de soutien à l’armée de ce 17 novembre 2022 à Lubumbashi. 

La marche a rassemblé politiques et citoyens pendant quelques heures sur invitation du gouvernement et de l’assemblée provinciaux. C’est du siège de cette assemblée du Haut-Katanga que la marche est partie jusqu’à la place Moïse Tshombe.

Marcher pour booster les militaires au front

En effet, les initiateurs ont mobilisé diverses couches de la population pour dire « non à l’agression de la RDC par le Rwanda derrière le M23 ». Et appeler les jeunes à s’engager dans les rangs des forces armées, comme cela s’est déjà fait ailleurs au pays.

« Pour mieux soutenir les FARDC, explique le gouverneur Kyabula, les jeunes doivent intégrer l’armée. Le recrutement est entrain de se faire ».

C’était l’occasion pour lui de faire une grande annonce. Celle du lancement des recrutements de futurs soldats. « Allez à la 22ème région militaire ou au camp Vangu, vous serez recrutés », s’est-il adressé à la jeunesse.

L’opération d’enrôlement a été lancée la veille pour les jeunes de 18 à 25 ans. Les postes de recrutement sont installés dans toutes les villes et les territoires du Haut-Katanga.

Pour le général Smith Kiyanga, commandant région des FARDC dans la province, « l’occasion est offerte à cette jeunesse de servir la nation et de défendre l’intégrité du territoire de la république ».

Qu’on rende attrayantes nos forces armées

L’élan patriotique réveille beaucoup d’entre les jeunes en faveur du service militaire mais certains exigent que les choses changent. « Qu’on améliore d’abord la vie de nos soldats ». C’est le vœu de certaines jeunes qui voudraient bien rejoindre les de l’armée mais sont repoussés par le traitement que subissent les militaires.

C’est ainsi d’ailleurs que d’autres considèrent que les dépenses affectées à l’organisation de cette marche auraient aller directement aux militaires.

« Ce serait là l’expression d’une véritable solidarité envers nos soldats. Pas marcher et rentrer fêter au nom des militaires qui meurent affamés », estime Rex Mumba, un jeune qui a boycotté la marche.

En vrai, l’appel de Jacques Kyabula est un relai au message du président l’État Felix Tshisekedi. Lors de son adresse à la nation, le 3 novembre dernier, il avait encouragé les jeunes à s’enrôler dans l’armée pour prêter main forte aux forces loyalistes.

Par Fidèle Bwirhonde

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Lubumbashi, Shégués, RDC, crise de maïs

RDC Politique : le nouveau gouvernement Jacques Kyabula investi

Le gouverneur Jacques Kyabula a présenté, ce 10 juillet 2024, son programme pour les 5 années à venir à

Lire plus...
Haut-Katanga

Haut-Katanga : Jacques Kyabula a refait son gouvernement provincial

Après son interpellation à Kinshasa par le ministère de l'intérieur, Jacquemin Shabani (le 1er juillet 2024), le gouverneur du

Lire plus...

Lubumbashi : Kitwa Djombo David, le notaire du changement ?

Du haut de ses 27 ans dans les méandres du notariat de Lubumbashi, Kitwa Djombo David est le notaire

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders