Liberté de la presse : la RDC connait une légère amélioration (RSF)

In Actualités, Congo profond, International, Politique
Liberté de la presse

Ce 3 mais 2023, le monde vit le 30ème anniversaire de la journée consacrée à la liberté de la presse. Une occasion pour Reporters Sans Frontières (RSF) d’évaluer la jouissance de cette liberté dans le monde de la presse. Pour la République Démocratique du Congo, par exemple, les signaux sont au vert malgré quelques faiblesses.

En 2022, le pays était au 125ème rang mondial en matière d’exercice de la liberté de la presse. Cette année, il a gagné une place, occupant la 124ème position du classement. C’est ce que révèle le dernier rapport de Reporters Sans Frontières.

Ce classement publié alors que l’on célèbre  en 3 mai 2023, la journée mondiale de la liberté de la presse est parmi les rares où la RDC n’est pas au noir. RSF attribue cette avancée du pays à l’existence d’un certain « pluralisme médiatique ». Quoique la plupart des médias appartiennent à des acteurs politiques. Ce qui, et malheureusement, remet en cause l’exercice et la jouissance de cette liberté au pays.

La presse dans un contexte de guerre

Certes le pays a marqué un pas de plus dans l’exercice de la liberté de la presse, reconnait RSF, mais, cette liberté n’est pas partagée partout. A l’Est du pays par exemple, les menaces contre les médias locaux ne finissent pas. L’ONG RSF reconnaît d’ailleurs le climat tendu qui prévaut dans cette partie du pays.

« Au Nord-Kivu, le secteur [de ma presse, ndlr] est fortement affecté par le conflit entre les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les rebelles du M23 », mentionne son rapport.

En février dernier, le M23 a interdit notamment à la radio Top Congo, de Kinshasa, d’émettre dans toutes les zones sous son contrôle. Ce qui porte atteinte à l’exercice de la liberté de la presse. Dans son rapport, Reporters sans frontières dresse un bilan sur la liberté dans la presse du monde depuis janvier dernier en RDC.

Conclusion : Aucun journaliste ni collaborateur des médias n’a été tué. Il souligne par ailleurs des cas de détention concernant trois journalistes. Des chiffres valables uniquement sur les 4 premiers mois de 2023.

Nouvelle loi sur l’exercice de #LibertédelaPresse

Depuis le 13 mars dernier, la RDC a une nouvelle loi adoptée pour régir le secteur de la presse. Elle porte sur l’exercice de la liberté de la presse, en remplacement de celle de 1996 jugée obsolète. Mais au regard des leurs expériences, plusieurs Congolais demeurent septiques. Alors que dans les médias, l’on reclame déjà la révision de certaines dispositions de cette loi.

Lire aussi: Liberté de la presse : des actes forts attendus de Félix Tshisekedi

Mais pour son initiateur, le ministre Patrick Muyaya, cette loi est « le premier pas de la marche vers la salubrité médiatique ». Une expression peu digeste pour certains analystes. Et pour le président Félix Tshisekedi, « la nouvelle loi sur la liberté de la presse vient poser les fondamentaux du retour à la norme de la pratique professionnelle».

Cette année en RDC, la journée mondiale de la liberté de la presse tombe dans un contexte électoral. Le pays se prépare aux élections à différents niveaux en décembre prochain. C’est aussi une période durant laquelle le gouvernement tente de rétablir la paix dans l’Est du pays où la sécurité des journalistes demeure préoccupante.

Par Gloria Mpanga

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Entrepreneuriat : clôture de la 2ème édition du programme L-Impact à Lubumbashi

Les rideaux sont tombés sur la 2ème saison du programme « L-Impact ». Il s'agit d'un programme d'incubation dédié

Lire plus...

A qui profite l’exploitation artisanale du bois d’œuvre en RDC ?

L’exploitation artisanale du bois d’œuvre est l’une des activités les plus lucratives en République démocratique du Congo. Une étude

Lire plus...
Félix Tshisekedi, l'état d'urgence

RDC: Félix Tshisekedi et les réformes qu’il n’osera peut-être jamais [Opinion]

Le second mandat de Félix Tsekedi à la tête de la RDC est sa dernière chance de corriger les

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders