RDC: La gouverneure du Tanganyika frappée d’une motion de censure

In Actualités, Congo profond, Politique
Tanganyika, Gouv. Julie Ngungwa

L’assemblée provinciale du Tanganyika, dans l’ex-Katanga, vient de voter une motion de censure contre la gouverneure, Julie Ngungwa. Si rien ne change, elle n’aura gouverné le Tanganyika que pendant un an et deux jours précisément. En effet, elle a succédé à Zoé Kabila, le 6 mai 2022 comme cadre du parti présidentiel, l’UDPS.

Lors de son élection, ce sont 14 députés qui lui avaient donné leurs voix sur les 25 qui composent l’Assemblée provinciale du Tangayika. C’est encore par 14 députés, ceux qui ont voté contre elle ce 8 mai 2023, qu’elle risque de tomber.

Le Tanganyika se libère-t-il ?

A charge de Julie Ngungwa pèsent plusieurs accusations formulées même par son propre parti politique. Deux mois après son élection, une plainte pour fraude électorale introduite devant la cour de cassation contre la gouverneure du Tanganyika. Et ce n’est que le début. Fin novembre 2022, 6 mois après son entrée aux affaires, son parti politique, l’UDPS l’a désavouée. La fédération urbaine de l’UDPS Kalemie l’accusait de mauvaise gestion.

De l’autre coté, des accusations de corruption, malversations financières, pression fiscale illégale, etc. sont formulées. Entre-temps, l’insécurité prend de l’ampleur dans sa province et sa population en est agassée. Le jeudi 25 aout 2022, Julie Ngungwa se rend à Kinshasa pour des consultations. En réalité, c’est une convocation pour s’expliquer sur sa gestion de l’insécurité.

Des personnes et des entreprises fatiguées

Début 2023, les voix des entreprises commencent à se faire entendre aussi. La pression fiscale devient insupportable, en plus des sollicitations financières hors-la-loi. En mars dernier, l’on apprend que la société Great Lac Cement (GLC) installée à Kabimba ne pouvait plus commercialiser ses produits. Pour cause, l’entreprise a refusé un pot-de-vin à la gouverneure. La révélation est de la Ligue congolaise de lutte contre la corruption, Licoco.

Lire aussi : Julie Ngungwa dans l’oeil du cyclone à Kalemie

Avril 2023, le bureau de l’assemblée provinciale du Tanganyika reçoit une délégation de l’inspection générale des finances, IGF. C’est en ce même mois que la gouverneure Julie Ngungwa a remanié son gouvernement, serait-ce sous pressions internes et externes.

Quant à la motion de censure signée contre sa personne ce 8 mai, Julie Ngungwa est déchue, en attendant les recours légaux envisageables qui pourraient la retablir dans ses focntions ou confirmer sa déchéance.

Par Fidèle Bwirhonde

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Lubumbashi, Shégués, RDC, crise de maïs

RDC Politique : le nouveau gouvernement Jacques Kyabula investi

Le gouverneur Jacques Kyabula a présenté, ce 10 juillet 2024, son programme pour les 5 années à venir à

Lire plus...
Haut-Katanga

Haut-Katanga : Jacques Kyabula a refait son gouvernement provincial

Après son interpellation à Kinshasa par le ministère de l'intérieur, Jacquemin Shabani (le 1er juillet 2024), le gouverneur du

Lire plus...

Lubumbashi : Kitwa Djombo David, le notaire du changement ?

Du haut de ses 27 ans dans les méandres du notariat de Lubumbashi, Kitwa Djombo David est le notaire

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders