Lubumbahsi: Le bourgmestre Nathan Musonda s’exerce à la redevabilité devant la presse

In Actualités, Congo profond, Environnement, Politique
Nathan Musonda, Bourgmestre de Lubumbashi-RDC

Mercredi 13 décembre 2023 à son cabinet de travail, le bourgmestre de Lubumbashi, Nathan Musonda se ouvert à la presse locale. Les médias partenaires de son entité ont échangé avec lui sui sa gestion, ses réalisations, ses défis et perspectives. Un exercice de redevabilité afin de rendre compte à la population de ce qu’il fait du pouvoir qu’il a reçu.

Nommé en novembre 2022 et entré en fonction le 27 janvier 2023, Nathan Musonda est revenu sur les défis qu’il a trouvés à la commune de Lubumbashi, les résolutions qu’il a prises et ses perspectives d’avenir.

L’homme au centre de son engagement public

A son arrivée en fonction, explique-t-il, Nathan Musonda a placé l’homme au centre de son mandat. A son actif, il se félicite de la revalorisation des agents de la commune, du respect de leurs droits, de la fin de la cacophonie, etc. Ainsi faisant un bref état des lieux, le bourgmestre explique :

« Nous avons travaillé d’abord sur l’homme afin d’amener chacun à prendre conscience de ses responsabilités et les assumer. Nous avons trouvé des arriérées de salaire que nous avons apurées jusqu’à multiplier certains salaires de collaborateurs par 4 afin que chaque agent retrouve son droit selon son travail. Aussi, nous avons engagé une lutte contre la magouille au sein et autour de nos services pour remettre de l’ordre dans le fonctionnement communal, tout en militant pour que notre entité se prenne en grande partie en charge. »

Parmi autres réalisations finies ou en cours figurent aussi des travaux routiers au quartier Gambela, l’érection d’un nouveau bâtiment communal, la construction d’une clôture autour des bureaux communaux, la remise en marche de quelques bus de la commune, etc.

Lire aussi: Lubumbashi : La commune de Lubumbashi lance les travaux de réfection de l’avenue Polytechnique

Par ailleurs, les ressources de la commune de Lubumbashi venant notamment de la redevance minière payée par la seule entreprise de sa circonscription (STL), ont sensiblement baissé car cette entreprise aurait connu récemment des problèmes dans sa production. Ce qui a impacté les ressources de la commune et ses projets.

L’insalubrité, l’homme, les fiances,…plusieurs défis en face

Dans la commune de Lubumbashi où sont installées toutes les institutions politico-administratives les plus importantes de la province et de la ville, l’insalubrité reste un défi pour les dirigeants. Et sur ce sujet, le bourgmestre Nathan Musonda reconnait la difficulté mais rassure également que des efforts sont fournis pour relever ce défi.

Cependant, il appelle la population de sa contrée à prendre conscience de l’importance d’un environnement salubre. En effet, le bourgmestre a souligné que « tout le monde est concerné mais le comportement de la population ne facilite pas la tache aux gouvernants. Certaines familles n’ont d’autre poubelle que la rue alors que les parkings mal implantés favorisent l’insalubrité. »

La commune de Lubumbashi dispose d’une brigade d’assainissement qui appuie les brigades urbaine et provinciale, mais « c’est d’abord une responsabilité des autorités urbaines de rendre salubre la ville car la mairie perçoit une taxe d’évacuation des immondices. Mais malgré cela, la commune apporte son coup de main et appelle la population a s’engager aussi ».

Lire aussi: Commune de Lubumbashi: Ernest Ngangole prend sa retraite après 50 ans de service public

Alors qu’il tend vers la fin de sa première année en fonction, Nathan Musonda rappelle sa vision pour la commune de Lubumbashi est encore loin de se réaliser. Parmi les défis qu’il reconnait figurent notamment la difficulté pour les opérateurs économiques à payer leurs taxes, la modicité de certaines infrastructures communales (qu’il veut améliorer), etc.

Depuis son entrée en fonction, Nathan Musonda a instauré les concertations avec les cadres de base et différentes couches de ses administrés pour impliquer les uns et les autres dans la vie de la municipalité qu’il dirige.

Par Fidèle Bwirhonde

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Entrepreneuriat : clôture de la 2ème édition du programme L-Impact à Lubumbashi

Les rideaux sont tombés sur la 2ème saison du programme « L-Impact ». Il s'agit d'un programme d'incubation dédié

Lire plus...

A qui profite l’exploitation artisanale du bois d’œuvre en RDC ?

L’exploitation artisanale du bois d’œuvre est l’une des activités les plus lucratives en République démocratique du Congo. Une étude

Lire plus...
Félix Tshisekedi, l'état d'urgence

RDC: Félix Tshisekedi et les réformes qu’il n’osera peut-être jamais [Opinion]

Le second mandat de Félix Tsekedi à la tête de la RDC est sa dernière chance de corriger les

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders