RDC Politique : le nouveau gouvernement Jacques Kyabula investi

In Actualités, CD hebdo, Politique
Lubumbashi, Shégués, RDC, crise de maïs

Le gouverneur Jacques Kyabula a présenté, ce 10 juillet 2024, son programme pour les 5 années à venir à la tête du Haut-Katanga. Aux députés provinciaux, Kyabula est venu demander leur confiance et l’a obtenue aisément au cours d’une session parlementaire extraordinaire.

Au siège du parlement provincial du Haut-Katanga, la salle de plénière était pleine. C’est devant députés, représentants des partis politiques, curieux et journalistes, que se présentent Kyabula et ses dix ministres. La veille, une première prise de contact a eu lieu entre eux.

Le programme présenté, Jacques Kyabula est presque sûr de faire investir son gouvernement. Mais il se soumet à l’exercice légal. En effet, les membres de son gouvernement sont tous de la famille politique du chef de l’État et ne peuvent pas se trahir entre eux.

Des questions et recommandations gouverneur Kyabula

Pour la famille politique UDPS, le programme de Kyabula rentre dans la vision du président Félix Tshisekedi. Cependant, l’UDPS appelle le gouverneur à poursuivre la reconstruction des routiers, à doter la ville de Likasi d’un marché digne et à moderniser l’aéroport de Lubumbashi, entre autres.

C’est aussi la considération du groupe parlementaire 2A/TDC. Il estime que le programme présenté par Jacques Kyabula entre dans le cadre des six axes de la vision de Félix Tshisekedi. Ce groupe a recommandé au gouverneur d’intégrer un quatrième axe portant sur les nouvelles technologies.

Lire : Haut-Katanga : Jacques Kyabula a refait son gouvernement provincial

De son côté, le groupe parlementaire UDH/Kat reproche à Jacques Kyabula de n’avoir pas nommé assez de femmes dans gouverné. Parmi leurs recommandations figurent la réhabilitation des prisons de Kipushi et Kasumbalesa, la construction d’un stade provincial, etc.

Quant à l’opposition, les mots du gouverneur ont beau être beaux, il ne faudrait pas qu’ils soient de siqmples aux bonnes intentions sans actions concrètes.

Pour le groupe parlementaire des chefs coutumiers, l’appel est de créer un centre paramilitaire à Lubumbashi à l’exemple de celui de Kaniama Kasese. Il aiderait à la formation des jeunes désœuvrés. Ils ont aussi invité le gouverneur à faciliter l’expansion de la télévision publique dans les territoires du Haut-Katanga.

Lire aussi : RDC : Jacques Kyabula et Daniel Bumba, deux gouverneurs à recadrer ?

Après un arrêt momentané de la plénière, le gouverneur Kyabula est revenu répondre à quelques questions de députés. Par la suite,  le programme présenté a été adopté impliquant aussi l’investiture du nouveau gouvernement Kyabula.

Au regard des recommandations et attentes présentées à Jacques Kyabula, il se révèle que certains députés sont peu informés. Ce notamment sur l’étendue du pouvoir d’un gouvernement provincial dans la prise des décisions.

Par Fidèle Bwirhonde 

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Lubumbashi : Kitwa Djombo David, le notaire du changement ?

Du haut de ses 27 ans dans les méandres du notariat de Lubumbashi, Kitwa Djombo David est le notaire

Lire plus...
Lubumbashi, taxis motos

Lubumbashi : des motards proches de l’UDPS implorent la pitié de Moïse Katumbi

Ce 29 juin 2024 à Lubumbashi, des motards ont manifesté leur colère contre l'autorité urbaine et le parti présidentiel,

Lire plus...
Jacques Kyabula en conférence de presse

RDC : Jacques Kyabula et Daniel Bumba, deux gouverneurs à recadrer ?

Le vice-premier ministre et ministre congolais de l'intérieur est en colère. Peu après la prise officielle de leurs fonctions,

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders