$7 milliards budget 2020, pour changer quoi ?

In Actualités, Politique
Félix Tshisekedi, Lubumbashi

Avec 7 milliards de dollars américains, le budget 2019 de la RDC adopté en conseil des ministres. Beaucoup de Congolais redoutent, cependant, de ne pas voir se concrétiser les promesses de changements faites par Félix Tshiskedi.

Le projet de budget 2019 du premier gouvernement de Félix n’a même pas encore été adopté par le parlement que des Congolais le contestent.

Cette prévision recettes et dépenses du gouvernement atteint les 11.853,4 milliards de francs congolais. Il atteint toutefois un taux d’accroissement de 14,5%, comparé au budget de l’exercice 2019, voté à 10.352,3 milliards de Francs Congolais.

7 milliards de dollars ou quand après Kabila égale avant Kabila?

Plus clairement, cette prévision ne dépasse pas, par ailleurs, le dernier budget adopté sous le premier ministre Matata Ponyo, déplore Jean-Claude Katende. Very defender des droits de l’homme (ASADHO) se demande où ira l’argent que va réintroduire dans le trésor public, la lutte présidentielle contre la corruption.

Lire : Des « ministres éternels », Félix Tshisekedi n’en a pas voulu

Avec 7 milliards de dollars, considère Jean-Claude Katende, le Congo risque de ne pas vivre le changement promis. « Surtout quand on considère que nous avons des institutions budgétivores, insiste-t-il. Ça veut dire que la grande partie de ce budget va être consacré au fonctionnement des institutions.» 

Bref, selon lui, « Le projet qui est proposé nous donne l’impression qu’on va rester toujours dans les mêmes tralalas du régime de l’ancien président Kabila.»

Promesses présidentielles et le budget 2019

Désormais, les Congolais qui attendent une plus grande prévision budgétaire tournent les regards vers le parlement. Le journal Le Potentiel, par exemple, considère que le Parlement a le devoir de tout mettre en œuvre pour le ramener à hauteur de 10 milliards USD. 

L’État devrait mobiliser tous les services publics pour limiter le coulage des recettes.

Lors de sa campagne électorale, l’actuel président de la RDC, Félix Tshisekedi, avait promis de mobiliser durant son mandat, jusqu’à 86 milliards de dollars. 

Lire : Félix Tshisekedi et l’épreuve du « changement »

Pour cela, le président devrait lutter contre la corruption et les détournements des fonds publics. Gage, avait-il promis, de tout développement et notamment de la réduction de la pauvreté. 

Mais le président manque de majorité au parlement forme une coalition gouvernementale avec l’ancien régime, pourtant soupçonné de n’avoir pas ou pas assez lutté contre ces problèmes.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Colonisation belge

Colonisation belge, RDC : Un descendant de Léopold II dit ses regrets

Son image, dans le Congo qui a été durant 30 ans sa propriété privée, a vite fait le passage

Lire plus...
Justice, Devin

Les 3 actions de Célestin Tunda contre l’indépendance de la justice en RDC

En une année et demie, le ministre de la justice Célestin Tunda ya Kasende a un bilan. Seulement, celui

Lire plus...
État d'urgence, RDC

Félix Tshisekedi et l’obligation de rupture

Il ne pouvait en être autrement, pour Félix Tshisekedi, que d'être un président de rupture. En vain il

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders