Kyabula invite Mazembe et Lupopo à préserver la paix

In Actualités
Jacques Kyabula, Mazembe et Lupopo

Le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula, a reçu lundi 26 août, les responsables des équipes de football Mazembe et Lupopo. Il les a encouragés à sensibiliser leurs supporters à la paix, plutôt de s’affronter. De cette manière, le gouverneur indique qu’il suit la tension qui prend depuis une semaine dans les deux camps.

Jacques Kyabula a ainsi tenu à agir contre la surchauffe de la semaine dernière entre les supporters de Mazembe et Lupopo. Ils réagissaient à ce qui apparaît comme un contentieux minier entre Moïse Katumbi, président de Mazembe, et Pascal Beveraggi, président de Lupopo. Les deux sont hommes d’affaires et ont un litige à régler.

Privilégier la paix sociale à Lubumbashi

Le gouverneur a, lors de la rencontre avec les responsables de deux équipes, insisté sur la nécessité de ne pas sortir de l’adversité propre au football. Il a aussi rappelé le rôle que les supporters contribuent à la beauté du football et à une harmonie sociale.

« La vie de la communauté dépend de vous. Dans toutes les couches sociales et tous les domaines de la vie, les fanatiques de Lupopo et Mazembe cohabitent. Et en cas d’affrontements, imaginez ce que sera la province », a expliqué Jacques Kyabula.

Cet appel au fair-play est assorti d’une menace. En cas de troubles lors du match de samedi prochain entre Lupopo et Don Bosco, proche de Mazembe, le gouverneur a mentionné qu’il n’exclurait pas de faire jouer sur ailleurs le derby lushois Mazembe-Lupopo attendu en ce début de la nouvelle saison de la Linafoot.

Mazembe et Lupopo

Des personnes présentées comme des supporters de Lupopo avaient attaqué la résidence de l’avocat Jean-Claude Muyambo. Action en représailles à des critiques de l’avocat contre le président de Lupopo, Pascal Beveraggi, dans une affaire de licenciement des employés dans une société minière.

Dans la foulée, des supports de Mazembe s’étaient eux aussi fendus d’un communiqué de mise en garde contre le camp Lupopo. De cette façon, ils soutenaient Moïse Katumbi, considéré comme visé à travers l’attaque contre Muyambo dont il est proche.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Concours de Plans d’Affaires (COPA): le dépôt des candidatures est ouvert

Le Concours de Plans d’Affaires (COPA) a ouvert le dépôt des candidatures. aux petite moyennes entreprises ou industrie

Lire plus...
Terrorisme à Beni

Du terrorisme à Beni: la thèse avance de plus en plus

Du terrorisme à Beni, et internationale, en plus. L'idée fait son bon nombre de chemin dans l'Est de la

Lire plus...
Fardc, bastion des ADF

Triste année 2020 pour Beni

L'année 2020 s'est achevée dans les larmes, dans le territoire de Beni, dans le Sud-Kivu. Entre 17 et 22

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders