Minembwe : quelles sont les forces en présence?

In Congo profond
Parc de Graamba, Eléphants

Des voix se lèvent de plus en plus, en RDC, pour exiger la fin des violences dans le Sud-Kivu, à Minembwe. Comme dans le Nord-Kivu, à Beni, on accuse des groupes armés étrangers, mais aussi des groupes locaux.

Le conflit de Minembwe a déjà fait plus de 180.000 déplacés, y compris à Itombwe et Fizi, dans la même region.

Minembwe, une porte sur le Maniema et l’ancien Katanga

Il inquiète d’autant plus qu’il tourne à des affrontements communautaires qui pourraient s’étendre sur un vaste territoire. La région, en effet, donne à l’ancien Katanga, sur le Tanganyika, et au Maniema.

Les forces en présence sont, en effet, des groupes armés étrangers et locaux. Ce sont, parmi ces derniers, des miliciens May-May qui encerclent Minembwe, d’après les renseignements concordants.

Structurés en groupes divers, ils appartiennent notamment aux Banyamulenge. Ceux-ci, se trouvent au coeur d’un conflit désormais communautaire, depuis la création de la commune de Minembwe, en 2013.

Des groupes armés et des « ireurs des ficelles »

Les communautés locales, qui n’apprécieraient pas l’existence d’un territoire propre aux Banyamulenge, les affrontent. Ce sont, entre autres, les Bafulero et les Babembe.

Leurs rébellions ou milices sont notamment le Red Tabara, les groupes maï maï parmi lesquels le Gumino.

Lire |Argent pour les déplacés de Minembwe détourné : Bitakwira défend Biando

Mais il y a aussi d’autres groupes étrangers. Les rebelles burundais FNL et et le rwandais RNC du général Kayumba Nyamwasa, hostile au président rwandais Paul Kagame. On parlait ainsi, depuis 2017, d’une guerre par rébellions interposées entre le Rwanda et le Burundi.

Dans les hauts plateaux de Fizi, Uvira, Minembwe, et Itombwe, l’armée mène des opérations contre ces groupes armés. Récemment, le commandant de la 33e région militaire, le Général major Charles Akili Mundos a eu des mots qui ne rejoignent ce que plusieurs Congolais disent déjà.

Ces groupes armés, rapporte Médiacongo, « agissent sous l’étiquette des communautés et sous l’influence des tireurs des ficelles pour leur santé politique ».

Le parlement et la société civile pressent le gouvernement

Référence, sans les nommer, aux politiciens qui seraient de mèche avec le Rwanda et le Burundi. Cette thèse est persistante sur les réseaux sociaux depuis plusieurs semaines.

Comme l’a fait la société civile du Sud-Kivu, la Cenco appelle à un dialogue national en vue de régler une fois pour toutes, les conflits communautaires. Ceux-ci risquent, indique un communiqué des évêques catholiques, de retarder la prise en compte des préoccupations sociales des populations attendues depuis longtemps.

Aussi, le 4 décembre 2019, des étudiants de Bulavu manifestaient pour exiger la paix à Minembwe et à Beni, dans le Nord-Kivu voisin.

Pour sa part, l’assemblée nationale a essayé de mettre la pression sur le gouvernement. La commision Défense a, le 12 décembre, entendu le ministre de la défense sur cette question. Tous étaient, indique le député Juvénal Munubo, unanimes pour pacifier ces deux régions.

Dans son discours sur l’état de la nation, devant le parlement, le président Tshisekedi a renouvelé son engagement à traquer les groupes armés. Jusqu’à leur anéantissement, a-t-il promis.

CD

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

FCC

Serment de Hauts magistrats : les tensions montent d’un cran à Kinshasa

En RDC, les Hauts Magistrats nommés à la Cour Constitutionnelle prêtent serment Mercredi 21 Octobre au palais du peuple.

Lire plus...

Haut-Katanga : Gédéon Kyungu défie les services de sécurité

Recherché des services de sécurité Congolais, le chef de guerre Gédéon Kyungu affirme finalement être à Lubumbashi. Il l'a

Lire plus...

Projet de budget 2021: la gratuité de l’enseignement en danger ?

Vendredi 16 Octobre, la 53° réunion du conseil des ministres a adopté le projet de budget 2021. Un projet

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders