Haut-Katanga : Gédéon Kyungu défie les services de sécurité

In Actualités

Recherché des services de sécurité Congolais, le chef de guerre Gédéon Kyungu affirme finalement être à Lubumbashi. Il l’a dit dans une vidéo virale qui fait déjà le tour des réseaux sociaux.

« Ne me cherchez pas ailleurs, je suis à Lubumbashi ». Ainsi s’est exprimé Gédéon Kyungu. Le chef de la milice séparatiste Bakata Katanga a est apparu dans une vidéo qui circule sur les réseaux.

Une formule qui tend à défier les services de sécurité de la RDC. Puisque depuis son évasion de sa résidence surveillée en Avril dernier, il reste ardemment recherché.

Une réunion entre notables Katangais

Par ailleurs, Kyungu a appelé les notables de 4 provinces issues du démembrement du Katanga à faire bloc commun. Idéalement pour revendiquer l’indépendance de cette région.

De ce fait, il a annoncé la convocation d’une réunion dont la date, l’heure et le lieu seront communiqués aux participants. Ça sera sur invitation, a-t-il dit.

Lire | Bakata Katanga, une création des luttes au sein de la coalition FCC-CACH ?

Mais cette sortie médiatique alimente déjà une vive polémique dans le pays. Surtout dans le Haut-Katanga qui serait encore sous le choc de la dernière incursion que les miliciens du mouvement Bakata Katanga ont menée à Lubumbashi. Mouvement dont Gédéon Kyungu est le cerveau moteur.

D’ailleurs beaucoup voient déjà des couvertures politiques dont ce seigneur de guerre pourrait bénéficier . D’accord dans la région, et plus loin encore à l’échelle nationale. Puisque visiblement, Kyungu a toujours la réputation de réussir à tous les coup.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Corruption, Cobalt, Redevance minière

Redevance minière : la gestion des ETD ne rassure guère

Six organisations de la société civile demandent au gouvernement de la RDC de réagir pour éviter la Corruption et

Lire plus...

Intox! Pas de défense ayant consisté en une séance de danse à l’Unilu

« C'est une intox »! C'est ainsi que réagit Boniface Ruku, assistant à l'Unilu. Il est aussi secrétaire de

Lire plus...

UCOFEM sensibilise les journalistes contre la corruption à Lubumbashi

Les journalistes peuvent jouer un rôle important, par leur rôle éducatif, contre la corruption. Seulement beaucoup restent aphones sur

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders