Baromètre sécuritaire Nord-Kivu : les massacres de civils montent

In Actualités
l'armée congolaise

2127 civils tués, 1450 enlevés et 938 kidappés, c’est le bilan des violences qu’enregistre le Baromètre Sécuritaire du Nord-Kivu.

Un bilan de seuls 20 premiers mois de la présidence de Félix Tshisekedi, précise le Baromètre sécuritaire.

Le Baromètre rappelle également que ce bilan est plus lourd que celui de 20 derniers mois du président honoraire Joseph Kabila. A cette époque, le Kivu a enregistré 1553 tués.

Le Baromètre monte à l’Est de la RDC

Par ailleurs, pour le mois d’Août 2020, le rapport mensuel N°34 du baromètre révèle que les FDLR ont reconquis plusieurs positions au Nord-Kivu. Aussi, ce rapport constate la hausse de l’activisme des rebelles Burundais au Sud-Kivu.

A Beni, le rapport constate également l’augmentation du nombre de massacres, et d’affrontements. Cependant, une très relative accalmie a été constatée ailleurs dans le Kivu, précise le rapport.

Des données accablantes du baromètre sous Félix Tshisekedi

En RDC, Le Baromètre enregistre les incidents violents que perpètrent les groupes armés. Ainsi que les membres des forces de sécurité congolaises. Des violences à la fois dans des conflits armés et des violences politiques. L’ensemble de données comprend des morts violentes.

Aussi des affrontements entre groupes armés, des enlèvements, des kidnappings, des viols massifs. A cela s’ajoutent la destruction de biens et la répression de manifestations politiques pacifiques.

Le Baromètre vise à promouvoir une meilleure compréhension des événements qui surviennent dans un pays confronté à une violence accrue. L’ objectif est d’aider à relever ce défi.

C’est précisément en mettant en évidence des modèles et des tendances. Et à travers une représentation graphique des violences le baromètre vise à rendre le conflit plus compréhensible.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Œuvre d'art sur Monusco

 « Funga ritsho », ou la passivité de la Monusco en RDC

« Funga ritsho », pour « ferme l’œil », en kiswahili (de Lubumbashi), est une œuvre urbaine peu ordinaire.

Lire plus...
Butembo, Entrée Prison de Kakwangura

Nord-Kivu : Assaut rebelle sur la prison centrale de Butembo

Autour de la prison de Butembo, des détonations d’armes ont perturbé le sommeil de la population, la nuit du

Lire plus...
Jean-Marc Kabund devant un groupe d'élèves à l'assemblée nationale - RDC

Kabund à Makala : 2 erreurs qu’on pouvait éviter

La justice a placé Jean-Marc Kabund, récemment passé dans l'opposition, sous mandat d'arrêt provisoire. Ce mardi, l'ancien vice-président et

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders