Mobutu Sese Seko : une histoire s’efface dans l’Équateur

In Congo profond
Mobutu Sese Seko

Dans une végétation rebelle de Gbadolite, se meurent de majestueux palais de Mobutu Sese Seko. C’est une histoire du royaume de palais importés du monde entier qui se gomme.

Comme aussi l’histoire de toute la République qui se gomme fatalement. C’est l’image du village Shilatembo où fut assassiné Patrice Emery Lumumba, premier premier-ministre de la RDC. Ce site reste lui aussi abandonné à la loi de la nature sauvage.

L’histoire de Mobutu se gomme à Gbadolite

Pendant ce temps, en RDC on a le regard rivé sur l’Occident pour saluer ses prouesses artistiques. C’est notamment les châteaux de Versailles, castenaud, Chambord en France pour lesquels les congolais sont prêts à dépenser pour contempler de près. En même temps, c’est l’argent qui s’envole pour enrichir l’Occident.

Au pays, c’est la désolation. D’honorables palais et réalisations tombent dans les oubliettes, alors qu’ils ont beaucoup coûté à la nation.

Le développement avant tout

Pire encore, en RDC on a parfois tendance à honorer les réalisations de grands hommes sur la base de leur histoire vue sous un angle politique.

Dans cette optique presque rétrograde, beaucoup de gouvernements qui se sont succédés depuis environ deux décennies, considéreraient les majestueux palais de Mobutu comme symbolisant une mémoire dictatoriale.

Lire |Le Maréchal Mobutu, 22 ans après le roi du Zaïre

Entre-temps, c’est le pays tout en entier qui perd alors qu’il avait beaucoup à gagner de ces palais. Lesquels devraient faire d’office de lieux touristiques comme Versailles en France.

Le gouvernement devrait donc penser à réhabiliter ces palais de Mobutu. Et chercher à en faire un patrimoine mondial culturel. En parallèle, libéraliser les visas pour les touristes, c’est pour contribuer à l’essor touristique de la RDC.

Les palais de Mobutu furent pillés après la prise du pouvoir par Laurent Désiré Kabila. Si certains peuvent à peine renseigner sur le luxe du passé, d’autres vautrent dans une végétation arborescente.

Willy Mbuyu

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Artémisia anua

RDC: une industrie verte pour sauver son économie ?

Penser à une industrie verte en RDC Devient de plus en plus indispensable. Surtout que le débat sur le

Lire plus...
Ecofoot Katumbi, stade TP Mazembe

Linafoot : Le championnat ne démarrera pas à la date indiquée

La commission de gestion de la Linafoot (Ligue Nationale de football) a décidé de renvoyer le démarrage de son

Lire plus...
Mines, Code minier, Développement durable, Cobalt

Mines artisanales en RDC: les mineurs en danger permanent

Lorsqu'ils s'engouffrent dans les galeries pour découvrir les filons, les travailleurs des mines artisanales congolais risquent énormément leur vie.

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders