Réformes électorales en RDC : un dialogue de trop?

In Opinions
Elections, Lubumbashi, G7

Il y a encore du temps pour tenir les élections en RDC, mais déjà les tractations ont commencé. Au centre, les réformes électorales en vue de pondre une CENI crédible pour prévenir des troubles post électoraux en 2023. Une thèse qui donne à douter dans un pays où les partis politiques restent conflictogènes.

Ainsi, les forces vives du pays devraient encore s’asseoir pour mener des réformes électorales. Un dialogue de trop, et s’inscrivant dans ce qui est désormais une tradition électorale congolaise. Qui, elle aussi, est loin d’être pacifiste.

Encore des réformes avant les élections

Le 8 Août, l’Eglise du Christ au Congo a fait un pas déterminant dans cette démarche. Elle s’est dotée d’une feuille de route. C’était à l’issue de ses ateliers qui ont duré 2 semaines.

C’est en vue de la convocation d’un éventuel dialogue relatif à la restructuration totale de la CENI avant les élections de 2023.

Si alors ce forum venait de se tenir, il s’agira notamment de modifier la loi organique N’13/012 du 19 Avril 2013 modifiant et complétant la loi organique N’10/13 du 08 juillet 2010.

Lire : Céni RDC : Faire le bien ne se négocie pas

Cette loi porte sur l’organisation et le fonctionnement de la CENI. Notamment en ce qui concerne la composition de son organe de direction et le mode de désignation de ses membres. Il pourra s’agir aussi du rétablissent de deux tours de l’élection du président de la République.

Des réformes électorales dans un cirque politique

Mais d’expérience, le problème en RDC n’est pas l’expertise électorale, mais la politique et l’ingérence politiciennes. En plus de l’indépendance de la CENI qui peine à se confirmer, il s’observe également que les processus électoraux en RDC sont un moyen de trancher les rivalités politiques. Au lieu du renforcement de la démocratie électorale.

Ils donnent ainsi lieu à d’âpres luttes, surtout au niveau de l’acceptation des résultats par les partis concurrents. Très souvent, ce sont des tensions et des griefs aux origines lointaines qui refont surface. En donnant ainsi lieu à des violences, même après des réformes électorales bien réfléchies.

La solution aux troubles post électoraux serait ainsi d’avoir des institutions politiques responsables. Lesquelles devraient être réfractaires à la monopolisation du pouvoir, et à son acquisition acharnée, même sans raison.

Respect des règles de jeu pour la paix

En plus des réformes électorales, c’est principalement aux partis politiques d’assurer le calme dans la tenue d’élections. C’est notamment en adoptant un comportement pacifique et de respecter les règles de jeu.

Il est vrai qu’il n’existe pas d’élections sans contestations. Mais tout devrait se régler dans un cadre du contentieux régulier.

Seulement que les partis politiques préfèrent moins cette voie que manipuler le peuple à descendre dans la rue. Le discours de paix, de cohésion nationale, du développement sociopolitique, ainsi que l’obligation d’éduquer les partisans s’imposent au sein des partis politiques.

C’est pour une démocratie affermie, au lieu de n’avoir le focus que sur les réformes électorales qui tendent à révéler des jeux scabreux vaut la partie.

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Jean-Marc Kabund

Démission de Jean-Marc Kabund : le compte Twitter compromis?

Vous avez sûrement entendu parler de la démission de Jean-Marc Kabund du poste de premier vice-président de l'Assemblée nationale

Lire plus...
Haut-Katanga, cas suspects de Covid-19

Haut-Katanga : Accusée de détournement, l’assemblée provinciale s’explique

Au Haut-Katanga, le gouvernement provincial déclare avoir payé un 13è mois de salaire, fin 2021. Une faveur accordée aux

Lire plus...
Tech4Mining

« Tech4Mining », opportunité pour les Startups et PME du Katanga (Challenge !)

C’est un challenge que lancent le Ministère congolais du Numérique, la Coopération Allemande (GIZ) et Kinshasa Digital. Le programme

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders