Wallonie-Bruxelles Lubumbashi célèbre des partenariats essentiels

In Actualités

Dans la soirée du 5 octobre 2021, Lubumbashi a dansé sous la Rumba congolaise dont les couleurs seront bientôt écrites en lettres d’or au sein de l’UNESCO. C’était la fête de Wallonie et de la fédération Wallonie-Bruxelles.

Artistes et écrivains, journalistes et professeurs, promoteurs culturels, amis et partenaires du bureau Wallonie-Bruxelles local étaient rassemblés pour célébrer l’amitié entre deux peuples liés par leur histoire commune.

Le soleil vient de regagner l’Ouest, l’air frais reprend ses droits après une journée chaude. C’est le soir à Lubumbashi. Une belle musique est offerte alors que de la bière locale est sirotée. Çà et là, les amis se retrouvent après des longs mois d’éloignement à cause du Coronavirus. Pendant ce temps, Belges et Congolais découvrent des photos exposées à l’occasion de la sixième édition du mois de la photo.

Une soirée « pour célébrer des partenariats essentiels »

La déléguée générale de Wallonie-Bruxelles en RDC, Kathryn Brahy était de la partie pour donner sens et poids à la soirée. Pour elle, cette fête est une occasion pour « célébrer de multiples partenariats essentiels pour nous tous [Belges et Congolais, ndlr], l’expression forte de notre solidarité ».

Lire aussi| La fraternité, ça se fête à Wallonie-Bruxelles

Dans son discours, un clin d’œil d’amitié à l’endroit du peuple congolais, telle l’expression d’une solidarité pour un peuple souffrant. « La souffrance du peuple congolais, a déclaré Kathryn Brahy, est insupportable et fond le cœur. Nous souhaitons, assurait-elle, soutenir le président Tshisekedi et le gouvernement de Sama Lukonde dans la volonté de travailler pour le “Peuple d’abord”, pour le mieux être social et économique et pour la sécurité ».

La Rumba Congolaise, bientôt patrimoine de l’humanité

Un des instants magiques de la soirée aura probablement été cette annonce : « En décembre prochain, le patrimoine de l’humanité s’enrichit d’une contribution essentielle de la RDC. La Rumbas Congolaise fera son entrée sur la liste du patrimoine culturelle immatérielle de l’UNESCO ». Une révélation saluée par les invités fiers de savoir que leur pays, en collaboration avec Wallonie-Bruxelles, vient de gagner un pari fou.

La campagne officielle pour l’inscription de la Rumba a commencée quelques années plus tôt. Et en 2020, l’UNESCO se montrait favorable à la démarche « après la musique polyphonique des Pygmées Aka de RCA et le Tambour du Burundi ». Déjà en 2016, la Rumba, version du Cuba, a rejoint la liste du patrimoine de l’humanité. C’était le début de l’espoir pour la RDC.

Depuis quelques années, le bureau de Wallonie-Bruxelles International de Lubumbashi ne rate pas l’occasion de célébrer l’amitié belgo-congolaise dans diverses rencontres allant des formations aux festivités souvent culturelles.

Fidèle Bwirhonde

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Redevance minière

Lubumbashi : une pluie détruit des bâtiments à la Ruashi

La cathédrale notre Dame des Pauvres de la Ruashi, a perdu une partie considérable de sa toiture. Et ce,

Lire plus...

Forage des puits à Lubumbashi : entre révolte et business

À Lubumbashi, des privés entretiennent des puits mécaniques et manuels en vue de la vente d'eau potable. Ce business

Lire plus...
CENI, Céni, Calendrier électoral, CENI RDC, Processus électoral

Céni RDC: Denis Kadima et ses trois défis

Mardi 26 octobre à Kinshasa, Denis Kadima a officiellement enfilé sa tunique de président de la Céni. Vite fait,

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders