Décès de Pelé : Le roi est mort, vive le roi !

In Actualités, International, Politique

Le célèbre roi Pelé, roi du football, est mort. Edson Arantes do Nascimento, c’était son vrai nom. Mais au football, il était baptisé le “roi”. Il quitte le monde à 82 ans, ce 29 décembre 2022. Un monde qu’il a marqué par son talent et son histoire immortalisée par la télévision .

Après des semaines d’hospitalisation, Pelé a rendu l’âme à São Paulo, au Brésil. Il est considéré comme le meilleur joueur de l’histoire du football.

Le roi est mort, vive le roi

Son histoire, il l’écrit en lettres d’or, dès le 29 juin 1958. Il n’a alors que 17 ans lorsqu’il marque deux buts déterminants en finale de la coupe du monde. Son Brésil natal l’emporte contre la Suède, 5 buts à 2. Le monde découvre alors celui qui, par son talent, allait devenir son “roi”.

En effet, dans son monde, c’est bien un roi qui est tombé. Il est le seul footballeur à avoir gagné 3 fois la coupe du monde avec son célèbre dossard N°10. Et a donné au Brésil ses lettres de noblesse. Il est aussi le meilleur butteur du monde avec plus de 1 280 buts en 1 363 matches.

Parmi les célébrités actuelles du ballon rond, son compatriote Neymar, l’Argentin Lionel Messi, le Français Mbappé et le Portugais Christiano Ronaldo saluent la mémoire du roi. Ils parlent diversement du dieu qui les a bénis sur les terrains de foot.

Pelé et la politique

De son vivant, le roi Pelé n’aura pas été que footballeur. Mais sa célébrité a, pour certains, pris un coup en rentrant en politique. Et, semble-t-il, lui-même était réticent à cet appel.

Mais finalement en 1994, Pelé est nommé ministre des sports du Brésil. Il est alors le premier ministre noir de l’histoire du pays et gardera son poste jusqu’en 1998. C’est donc à juste titre que le président français, Macron, présente le défunt comme le symbole du jeu, du roi et de l’éternité. Et la FIFA parle de Pelé comme un immortel.

De l’autre côté, la présidence brésilienne actuelle affirme : « Peu de Brésiliens ont porté le nom de notre pays aussi loin que lui », rapporte rfi.fr. Et le président élu du Brésil, Lula da Silva, note qu’« il n’y a jamais eu de numéro 10 comme lui [Pelé, ndlr] ».

Pour rappel, Pelé était déclaré “trésor national non exportable” par le Brésil. C’était pour le protéger des sollicitations de clubs du monde entier. Mais en 1977, suite à plusieurs blessures et chocs, le roi rend les crampons et quitte le foot. Il est mort des suites d’une tumeur du côlon détectée en août 2021. Il souffrait aussi de l’insuffisance rénale et cardiaque.

Fidèle Bwirhonde

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

RDC: le Pape François appelle à la paix et au pardon

À Kinshasa (RDC) depuis l'après-midi du 31 janvier, le Pape François domine toute l'actualité du pays. Il arrive au

Lire plus...

CENI RDC: Denis Kadima est arrivé à Lubumbashi

La commission électorale de la RDC, la CENI, poursuit l'identification et l’enrôlement des électeurs dans la 2ème aire opérationnelle.

Lire plus...
Rentrée des classes, Enseignant congolais, Année scolaire

Enrôlement en RDC : “Psychologues Sans Frontières” appelle à protéger les élèves

L'Asbl Psychologues Sans Frontière, PSF, lance une alerte en faveur des enfants et vieilles personnes. Elle s'inquiète de leur

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders