Lubumbashi : Martin Kazembe remplace Lauriane Mwewa à la mairie, pour le meilleur et pour le pire

In Actualités, Opinions, Politique
Laurianne Kalombo Mwewa, Maire ai de Lubumbashi

En moins d’une année aux affaires, Lauriane Mwewa a marqué la ville de Lubumbashi dont elle est devenue maire ad intérim après la suspension de Lubaba Buluma, en janvier 2022. Cette dame baptisée “Poutine” pour sa détermination et sa rigueur plutôt remarquables, a su bousculer les habitudes dans la ville. Aujourd’hui, sa mission est terminée. Lauriane Mwewa vient d’être remplacée par Martin Kazembe, membre du parti présidentiel, l’UDPS.

Kinshasa a ainsi décidé. Des changements dans l’administration territoriale viennent d’être signés et des têtes sont tombées, pour ainsi dire. Au niveau des territoires, des administrateurs nommés. Et plusieurs communes et villes perdent leurs bourgmestres et maires au profit de nouveaux. Mais les défis, eux, restent intacts.

Lubumbashi a un nouveau maire titulaire
Nouveau maire de Lubumbashi

A Lubumbashi, un nouveau maire prend le flambeau de la ville, exactement dix mois après la suspension de l’ancien maire, Lubaba Bulumu. C’est désormais Martin Kazembe qui va conduire Lubumbashi à sa destinée, remplaçant directement l’intérimaire Lauriane Mwewa qui venait de marquer les esprits en quelques mois seulement.

En effet, les fronts ouverts par Lauriane Mwewa lui ont valu d’être bien appréciée de plusieurs habitants de Lubumbashi. Une femme à la carrure de Poutine, disait-on d’elle. Mais pour elle, c’est fini. De toute façon, elle était pas encore maire titulaire. Les espoirs se tournent maintenait vers le nouveau “patron” de la ville.

Des défis pesants pour la gouvernance de Lubumbashi

Lubumbashi, ville dont la croissance ne s’arrête plus, présente des défis innombrables que le nouveau maire devra affronter. L’un d’eux sera par exemple de poursuivre l’organisation de la circulation de motos au centre commercial tel que l’avait commencé Lauriane Mwewa. D’ailleurs, son remplacement a été fêté par les motards qui espèrent que Martin Kazembe soit moins regardant à ce sujet.

S’ils y croient autant, c’est parce qu’ils sont généralement associés au parti UDPS qui est aussi celui du nouveau maire. D’ailleurs, le parti de son adjointe est aussi proche du président Félix Tshisekedi. Comme quoi, les dés son jetés.

Lire aussi : Séparez UDPS des motards en RDC

L’autre défi, c’est doter la ville des parkings principalement pour les transports publics. En effet, Lubumbashi connait un grave désordre dans le secteur des transports et cela depuis des années. En plus, il faudra garantir la sécurité dans la ville, combattre sérieusement l’insalubrité, affronter la délinquance juvénile, etc. Aussi, nul n’ignore que la ville a également besoin de toilettes publiques autant qu’il serait historique de restaurer le bâtiment qui abrite sa mairie.

Encore pas d’élections urbaines à espérer ?

Par les nouvelles nomination d’ans l’administration territoriale, il se révèle indirectement l’impossibilité d’organiser les élections locales et urbaines. Pourtant, elles sont prévue par la loi mais jamais elles n’ont été organisées depuis 2006, année de premières élections démocratiques en RDC.

Dans le cas contraire, on nommerait pas les maires et les bourgmestres à quelques mois des élections prévues l’année prochaine (2023). Le doute est réel, mais l’espoir est permis, quoique. Or, pense-t-on, les élections arrêteraient certaines ardeurs dans la sélections des personnes qu’on nomme, sur des bases pas toujours rationnelles.

Lire aussi: Insalubrité à Lubumbashi : le maire intérimaire veut redorer la ville

Dans les sept communes de la ville de Lubumbashi, les bourgmestres sont également remplacés. On note une augmentation du nombre des femmes soutenant ainsi le combat pour la représentativité de la femme dans les institutions. Quatre sont nommées dont trois bourgmestres titulaires et une adjointe. Ainsi commence une nouvelle aventure pour Lubumbashi.

Fidèle Bwirhonde

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

RDC: le Pape François appelle à la paix et au pardon

À Kinshasa (RDC) depuis l'après-midi du 31 janvier, le Pape François domine toute l'actualité du pays. Il arrive au

Lire plus...

CENI RDC: Denis Kadima est arrivé à Lubumbashi

La commission électorale de la RDC, la CENI, poursuit l'identification et l’enrôlement des électeurs dans la 2ème aire opérationnelle.

Lire plus...
Rentrée des classes, Enseignant congolais, Année scolaire

Enrôlement en RDC : “Psychologues Sans Frontières” appelle à protéger les élèves

L'Asbl Psychologues Sans Frontière, PSF, lance une alerte en faveur des enfants et vieilles personnes. Elle s'inquiète de leur

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders