Récolte de maïs : une journée provinciale du fermier dans le Haut-Katanga

In Congo profond
Récolte de maïs

Jacques Kyabula Katwe, gouverneur du Haut-Katanga, envisage une journée du fermier dans sa province. Il l’a dit le 02 août à Lubumbashi. Depuis quelques jours, le gouvernement provincial qu’il dirige reçoit des fermiers qu’il a subventionnés. Ces derniers rendent la part de récolte de maïs due à l’Etat.

C’est la saison des récoltes de maïs dans le Haut-Katanga, et la province reçoit des remboursements. C’était une entente avec les agriculteurs, grands et petits, qui ont reçu des intrants agricoles. C’est notamment les engrais chimiques censés améliorer la production de maïs.

Lire | Haut-Katanga : saison 1 des récoltes de maïs très attendue

Le maïs que les autorités provinciales reçoivent est stocké au gouvernorat de province. Un bâtiment a même atteint ses limites. Il n’a plus de place pour de nouveaux sacs de maïs de 50 kg qui arrivent. Les nouveaux remboursements sont donc stockés provisoirement dehors. On y voit monter un grand amas de sacs de maïs. Au total, ce sont 14.000 sacs qui constituent le stock que le gouverneur Kyabula a visité. Cinq autres stocks attendent encore depuis l’an dernier, 2021.

Des récoltes de maïs à la journée de l’agriculteur

On parle d’un stock stratégique. “Nous sommes satisfaits et nous cherchons même d’autres endroits pour les entreposer. Ce qui ne se faisait pas avant. Et donc, ça montre que la population a compris l’appel du chef de l’Etat sur l’auto-suffisance alimentaire en passant par l’agriculture. Particulièrement la culture du maïs”, a déclaré Jacques Kyabula.

Sur son compte Twitter, Jacques Kyabula annonce alors son intention de lancer une journée provinciale du fermier. “Cultiver le maïs chez nous pour mettre fin à la dépendance envers l’étranger. Les fermiers subventionnés par notre Gouvernement remboursent le maïs, les uns après les autres : c’est notre stock stratégique. Une journée provinciale du fermier haut-katangais sérieusement envisagée”, écrit-il. Cette journée va célébrer les agriculteurs, et vise à encourager les productions agricoles.

Ce maïs va rejoindre bientôt la minoterie pour sa transformation en farine, selon le gouverneur. Il s’agit, dans la province ainsi que dans le Sud de l’ancien Katanga, de l’aliment de base pour plusieurs personnes.

CD


Lire aussi | Kalamba : quand haricots et maïs mangent les forêts galeries

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Œuvre d'art sur Monusco

 « Funga ritsho », ou la passivité de la Monusco en RDC

« Funga ritsho », pour « ferme l’œil », en kiswahili (de Lubumbashi), est une œuvre urbaine peu ordinaire.

Lire plus...
Butembo, Entrée Prison de Kakwangura

Nord-Kivu : Assaut rebelle sur la prison centrale de Butembo

Autour de la prison de Butembo, des détonations d’armes ont perturbé le sommeil de la population, la nuit du

Lire plus...
Jean-Marc Kabund devant un groupe d'élèves à l'assemblée nationale - RDC

Kabund à Makala : 2 erreurs qu’on pouvait éviter

La justice a placé Jean-Marc Kabund, récemment passé dans l'opposition, sous mandat d'arrêt provisoire. Ce mardi, l'ancien vice-président et

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders