Soutien aux FARDC : Marche de l’Udps à Lubumbashi

In Actualités, Congo profond, Politique
Le soutien aux Fardc

La semaine se clôture dans la rue pour le parti présidentiel à Lubumbashi. L’Udps a organisé une marche de soutien aux forces armées de la République, les FARDC. En même temps, les manifestants disent ainsi soutenir également « l’élan de Félix Tshisekedi à restaurer la paix au pays ».

«Kagame, wawawe ! » pour « Adieu Kagame », scandait une partie de manifestants avec un cercueil symbolique. « C’est notre manière d’exprimer la fin de Kagame et de la guerre qu’il nous mène via le M23 à l’Est de notre pays », explique Ngalamulume, qui porte une croix. Entre chants et cris, les partisans et membres de l’Udps en ont profité pour tacler leur désormais bête noire, Jean-Marc Kabund.

Le Soutien aux FARDC, une affaire nationale

Dans cette manifestation, l’autre conviction partagée c’est que chaque Congolais devrait s’approprier le combat pour la paix. « C’est politique pour certains, mais je crois que l’amour de la patrie devrait nous animer tous. Qu’on apprenne à incarner la lutte pour la paix. On n’a pas besoin d’aimer le président de la République ou son parti. C’est une affaire nationale », sensibilise un des manifestations, tout joyeux, porté par une moto.

Lire aussi : « Rwanda is killing », la guerre congolaise online et la réplique rwandaise

Sur un ton d’opposition, un observateur au coin de la rue ne tarde pas à réagir sans réserve. « Ni bya bongo. Apa, ni mambo ya Udps na bantu yake ». Traduction, du swahili : “C’est faux [ce qui vient d’être dit, Ndlr]. Ici, c’est une affaire de l’Udps et ses membres”.

Approché, l’homme dit clairement que « cette marche pouvait être vraiment patriotique mais là, elle est essentiellement politique vu les couleurs des organisateurs. Pourquoi ils arborent le drapeau de l’Udps et la photo du président ? », interroge-t-il. 

La guerre en RDC n’a que trop duré. Mais cette fois, la passion des Congolais à soutenir leur armée s’exprime particulièrement depuis le début de cette année. Est-ce l’expression du ras-le-bol après des années sans la paix ? C’est la conviction de Kigoma Hubert. Selon lui, « trop c’est trop. La guerre a beaucoup duré et nous en sommes fatigués. Nous espérons laisser à nos enfants un pays en paix. Si nous ne pouvons pas tous aller à la guerre, notre soutien à distance peut quand-même motiver notre armée ».

Il y a une semaine, la mairie de Lubumbashi avait organisé une marche en soutien toujours aux FARDC.

Fidèle Bwirhonde

 

 

 

 

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Œuvre d'art sur Monusco

 « Funga ritsho », ou la passivité de la Monusco en RDC

« Funga ritsho », pour « ferme l’œil », en kiswahili (de Lubumbashi), est une œuvre urbaine peu ordinaire.

Lire plus...
Butembo, Entrée Prison de Kakwangura

Nord-Kivu : Assaut rebelle sur la prison centrale de Butembo

Autour de la prison de Butembo, des détonations d’armes ont perturbé le sommeil de la population, la nuit du

Lire plus...
Jean-Marc Kabund devant un groupe d'élèves à l'assemblée nationale - RDC

Kabund à Makala : 2 erreurs qu’on pouvait éviter

La justice a placé Jean-Marc Kabund, récemment passé dans l'opposition, sous mandat d'arrêt provisoire. Ce mardi, l'ancien vice-président et

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders