Rdc – Rwanda : Les relations à nouveau refroidies

In Actualités, Congo profond, Politique
RDC-Rwanda : Un conflit qui n'attire pas les puissances du monde

Kinshasa vient d’annoncer la suspension des vols de la compagnie aérienne rwandaise à destination de la RDC. Cette compagnie, RwandAir, desservait la RDC sur trois aéroports : Kinshasa, Goma et Lubumbashi depuis avril 2019. Mais des lourds soupçons contre Kigali dans la guerre à l’Est de la RDC signent l’arrêt de cette collaboration. Et très vite, les relations à nouveau refroidies entre les deux pays.

La RDC doit déclarer la guerre contre le Rwanda

Sur internet, les réactions des Congolais expriment un soutien à la décision de Kinshasa. Suspendre les vols de RwandAir est une sanction économique importante mais insuffisante, lit-on çà et là. Nombreux souhaiteraient voir enfin la RDC aller officiellement en guerre contre le Rwanda.

D’où l’appel de plusieurs Congolais à expulser l’ambassadeur du Rwanda, pour commencer. Celui-ci était d’ailleurs convoqué par le ministère congolais des affaires étrangères pour lui exprimer la position congolaise quant au soutien suspecté du Rwanda aux rebelles du M23. En mars dernier, l’ambassadeur Vincent Karega était encore convoqué pour les même faits.

Cette fois là, Vincent Karega avait rejeté catégoriquement les accusations congolaises. « Le Rwanda ne soutient ni politiquement ni militairement les M23 ». Ce sont probablement les mêmes propos qu’ils a reproduit à cette nouvelle convocation. Diplomatiquement, il serait inconcevable que le Rwanda reconnaisse son implication.

Trop c’est trop, l’armée exige une enquête

Cette semaine, le Nord-Kivu a enregistré de lourds affrontements à la suite d’un nouvel assaut du M23. Des morts, des blessés et des dégâts matériels enregistrés. Cette fois, après l’attaque du 25 mai, l’armée a exigé une sérieuse enquête. Elle devrait normalement déterminer les responsabilités du Rwanda, s’il y en a, dans la guerre en RDC.

Lire aussi : Attaquer le Rwanda et l’annexer

Cette guerre, en effet, en moins d’une semaine et alors que le Nord-Kivu est sous le régime spécial de l’état de siège, a déjà fait « environ 26.000 » déplacés. Ces déplacés se seraient rendus « en Ouganda où des milliers d’autres s’étaient mis à l’abri en mars », rapporte tv5monde qui cite un communiqué de Bureau des affaires humanitaires de l’ONU.

Entre-temps, ce 28 mai, le Rwanda accuse la RDC, d’avoir enlevé deux éléments de son armée qui seraient entre les mains des FDLR. « Nous demandons aux autorités de la République démocratique du Congo qui travaillent en étroite collaboration avec ces groupes armés génocidaires de libérer des soldats des RDF», dit un communiqué de l’armée rwandaise. Du coup ce sont des relations à nouveau refroidies entre la RDC et le Rwanda.

Fidèle Bwirhonde

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Laurianne Kalombo Mwewa, Maire ai de Lubumbashi

“Maman Poutine”, la maire adulée de Lubumbashi

Du haut de ses 36 ans d'âge, Laurianne Kalombo Mwewa pourrait être la plus jeune maire que Lubumbashi ait

Lire plus...
Patrice Emery Lumumba

30 juin 2022 en RDC : première célébration de l’indépendance avec Patrice Lumumba au pays

Patrice Emery Lumumba a enfin pris part à la célébration de l’indépendance de son pays, la RDC. Cette indépendance

Lire plus...
Festival de cinéma du Lualaba

Festival de cinéma du Lualaba : Richard Munanga parmi les gagnants

Le film « Vie de jeunes » de la catégorie fiction Française, a remporté le prix du deuxième meilleur

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders