A Kasumbalesa, tout le monde s’arrête lorsque le drapeau de l’UDPS monte

In Actualités
UDPS Lubumbashi

À Kasumbalesa, ville Congolaise située à la frontière avec la Zambie, le parti présidentiel, UDPS, fait la surprise. Lorsque le drapeau du parti monte, tout le monde s’arrête.

La pratique est connue de tous les Congolais. On s’arrête, immobile par respect pour l’emblème national, lorsque le drapeau tricolore monte ou descend. Mais pas, lorsqu’il s’agit de parti politique, comme UDPS à Kasumbalesa.

Le drapeau monte

L’arrêt se fait, pratiquement tous les jours à tous les sous-commissariats ou postes de police, le matin et le soir (à la tombée de la journée).

Les personnes surprises en train de se déplacer en direction du drapeau national, sont souvent interpellées par des agents de police, pour irrespect envers le symbole de l’Etat.

Beaucoup de Congolais trouvent cela plutôt normal, même si des policiers en abusent parfois.

Mais ce qui se fait à Kasumbalesa, dans le Haut-Katanga, est inédit. Et c’est une vidéo de 35 secondes environ, qui dévoile la pratique. Elle circule sur les réseaux sociaux depuis le lundi, voire un peu plus tôt.

À Kasumbalesa, la route barrée : le drapeau de l’ UDPS monte

Lundi 19 juillet 2020, un twitto, surnommé Le Dauphin ADN, d’opinion vraisemblablement proche du camp de l’ancien Président Joseph Kabila, en fait l’échos. « Lorsque le drapeau de l’UDPS monte, tout le monde doit s’arrêter. Voilà le nouvel état de droit imposé dans la ville frontalière de Kasumbalesa dans le Haut-Katanga », écrit-il. 

Lire | Séparez UDPS des motards en RDC

Le tweets suscite des dizaines de réactions, autant que dans les forums sur WhatsApp. On peut y entendre, probablement celui qui la tourne, dire qu’il est 11 heures du matin, lorsqu’on hisse le drapeau. « Et on barre la route devant nous, parce que le drapeau de l’UDPS monte devant nous », se plaint une voix d’homme.

À Kasumbalesa, plusieurs sources jointes au téléphone par Congo Durable confirment cette pratique. Une d’elles précise que le lieu où elle a lieu se situe vers le quartier appelé Bilanga, considéré comme un fief de l’UDPS. Les gens auraient peur de dénoncer ce qu’il qualifie comme une triste déviation.

À Lubumbashi, le président de la jeunesse du parti présidentiel, Danny Kabongo Binene, se dit au courant de la circulation de cette vidéo. Mais, citant même son homologue à Kasumbalesa, il ne reconnaît pas la pratique.

CD

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Pépinière miombo, verdir les villes

RDC: verdir les villes pour sauver des vies

Le gouvernement de la RDC devrait substantiellement verdir ses villes. C'est pour notamment assurer une bonne santé de la

Lire plus...
L'nsécurité, Lubumbashi

Espaces verts : « le Haut-Katanga n’est pas à vendre »

Depuis un temps, la province du Haut-Katanga connait une série de spoliations d'espaces Verts ou espaces publics. Cette situation

Lire plus...
Bébé singe,

Parc de Virunga: 2 nouvelles naissances dans l’extinction

Depuis 3 jours, deux petits de gorilles crient dans le majestueux parc de Virunga, dans le Nord-est de la

Lire plus...

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders