Ex-Katanga : le Zimbabwe en opération séduction à travers ses entrepreneurs

In Actualités, Congo profond
Zimbabwe

Lubumbashi a accueilli des investisseurs du Zimbabwe venus présenter des produits de leurs entreprises. Lundi 8 mai, les activités ont démarré à l’hôtel Karavia et seront clôtuées à Kolwezi après un passage à Likasi. Une exposition portée par “ZimTrade”, organisation des compagnies Zimbabwéennes.

Selon la Fédération des entreprises du Congo, l’objectif est de mettre « en relation des hommes et femmes d’affaires congolais et zimbabwéens ». Le Zimbabwe voudrait tirer profit des avantages économiques qu’offre la RDC. Et la ville de Lubumbashi, capitale économique de la RDC, est un choix bien étudié pour lancer cette exposition. L’idée serait de promouvoir les produits locaux mais également tenter de créer l’emploi.

« Les relations bilatérales qu’entretiennent ces deux pays [RDC-Zimbabwe], via ZimTrade, portent aussi à faire bénéficier les congolais d’une production locale dans plusieurs secteurs. Ce qui va par la suite contribuer à la création de l’emploi et à la stabilisation de l’économie locale », explique Baby, une participante.

La journée a démaré dans le chapiteau de l’hôtel Karavia, où était organisé la mission économique Zimbabwéenne. Un total de 25 entreprises zimbabwéennes ont présenté leurs produits couvrant plusieurs secteurs dont l’agriculture, la construction, etc.

Le Zimbabwe a battu la RD Congo

Alors que l’événement se déroule en RDC, les entrepreneurs Congolais ont brillé par leur absence, contrairement à l’année passée. Seul l’État était représenté par le secteur de l’agro-alimentaire. Les Congolais n’ont-ils pas tiré profit de l’édition précédente et se découragent ? En tout, les participants à cette exposition auraient aimé y retrouver leurs compatriotes.

Certains ont tout de même des explications à ce sujet. « Les entreprises locales ne se sont pas présentées parce qu’elles ont reçu des subventions la fois dernière sans présenter des résultats concrets. Pour ce faire, elles se sont cachées pour que leur échec ne soit pas dévoilé et mis à la portée de tous », explique un certain Beya qui y participait.

Lire aussi: RDC: une industrie verte pour sauver son économie ?

Certains entrepreneurs contactés se justifient d’avoir reçu l’invitation pour assister à l’exposition des produits zimbabwéens, pas pour présenter les leurs, contrairement à l’année passée. Et au sujet des subventions, il y en a eu en effet, certainement, mais cela sans formation, quoique venue plus tard.

Cependant pour le Zimbabwe, 2023 est une année réussie. Les exposants sont passés de 12 en 2022 à 25 en 2023.

Par Gaspard Kalombe

Rejoignez notre Newsletter!

Vous aimez les articles de Congo Durable? Inscrivez-vous dans la newsletter!

You may also read!

Avion Congo Aiways

Aviation en RDC : la faillite de la compagnie publique et la peine des voyageurs

Congo Airways, la compagnie d’aviation publique de la République démocratique du Congo est à ce jour à terre. La

Lire plus...
Nathan Musonda, Comme Lubumbashi-RDC

La commune de Lubumbashi se rapproche de la presse pour promouvoir ses actions et services

Le Bourgmestre de la Commune de Lubumbashi, Nathan Musonda Lembalemba, ouvre son entité aux médias locaux. Ainsi veut-il marquer

Lire plus...

L’Université de Lubumbashi lance une solution digitale de paiement des frais académiques

L'Université de Lubumbashi, en collaboration avec la Rawbank, lance une solution digitale au profit de ses étudiants. Il s'agit

Lire plus...

Mobile Sliding Menu

Designed by SoftProviders